Politique

Maroc : la garde rapprochée de Mohamed Abbadi

Réservé aux abonnés | | Par
Mohamed Abbadi, guide spirituel de la Jamaâ Al Adl Wal Ihssane (Justice et bienfaisance).

Mohamed Abbadi, guide spirituel de la Jamaâ Al Adl Wal Ihssane (Justice et bienfaisance). © YouTube/Chahed.TV

Sa maison est sous scellés depuis dix ans. « Al oustad » (« le professeur »), qui dirige la puissante association islamiste Al Adl Wal Ihsane (« Justice et Bienfaisance »), est l’un des premiers opposants du Maroc. Il est le « secrétaire général » d’une Jamaâ qui n’a connu qu’un seul guide (« mourchid »), son fondateur, Cheikh Yassine, décédé en 2012.

  • Yassir Abbadi

Yassir Abbadi.

Yassir Abbadi. © YouTube

Yassir Abbadi est son jeune fils. Il gère une chaîne YouTube et une page Facebook, où se mêlent esprit « feel good » et critique sociale. Friand de nouvelles technologies, il est actif sur les réseaux de soutien à la Palestine et applaudit les manifestants du Rif.

  • Abdelouahed Moutawakil

Abdelouahed Moutawakil.

Abdelouahed Moutawakil. © STRINGER/REUTERS

Abdelouahed Moutawakil est le dirigeant du Cercle politique de la Jamaâ. Il est diplômé de l’université d’Exeter (Royaume-Uni). Avec Omar Iharchane, un autre universitaire anglophone, il jette des ponts entre la Jamaâ et la gauche marocaine. Ils se déplacent régulièrement à l’étranger, à l’invitation de think tanks.

  • Fathallah Arsalane

Fathallah Arsalane.

Fathallah Arsalane. © STRINGER/REUTERS

Épaulé par Hassan Bennajeh, son cadet, Fathallah Arsalane a de nombreuses relations dans la presse nationale. Il est l’un des interlocuteurs des autres organisations islamistes marocaines, notamment celles qui sont intégrées à la vie parlementaire, dont le PJD, membre de la coalition gouvernementale.

  • Abdelkrim Alami

Abdelkrim El Alami.

Abdelkrim El Alami. © YassineTV/YouTube

Abdelkrim Alami est le dirigeant du Majlis al-choura, l’organe législatif de l’organisation. Réputé conservateur, il s’occupe aussi de prédication. Il a été très présent lors de la prise de fonction d’Abbadi, en 2012.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte