Dossier

Cet article est issu du dossier «Électricité : le Nigeria face à l'échec de la privatisation du secteur»

Voir tout le sommaire
Electricité

Nigeria : Tony Elumelu à la recherche de synergie

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 15 juillet 2018 à 14h25
Tony Elumelu, à Paris le 6 décembre 2016.

Tony Elumelu, à Paris le 6 décembre 2016. © ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Le tycoon nigérian Tony Elumelu s’intéresse de plus en plus au secteur de l’électricité.

Venu de la banque – il est le repreneur et l’artisan de la croissance de UBA –, le tycoon Tony Elumelu a par la suite créé Transcorp (présent dans l’hôtellerie, l’agriculture et l’extraction pétrolière) à l’image des chaebols coréens. Après son échec dans la privatisation de Nigeria Telecommunications Limited (Nitel), il s’est tourné vers le secteur de l’électricité.
En 2012, il a repris la centrale d’Ughelli dans l’État du Delta (Sud), dont il a porté la capacité de 160 à 701 MW. En mai, Tony Elumelu a annoncé à ses actionnaires sa volonté de construire un gazoduc entre le bloc pétrolier OPL 281 de Transcorp situé dans le delta du Niger et la centrale d’Ughelli afin d’accélérer les synergies au sein du groupe.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte