Médias

RDC : Kinshasa encore plus belle, dans la série River Hotel

La série River Hotel est diffusée en 52 épisodes sur TV5 Monde. © HD production

Réalisée par Didier Ndenga et Habi Touré, la première saison de la série River Hotel, lancée le 25 juin, assume un objectif clair : donner une image flatteuse de la RD Congo.

Kinshasa, ses quartiers chics, ses gros bolides, ses pierres précieuses… Bienvenue dans la série River Hotel, qui décline la RD Congo bling-bling en 52 épisodes sur TV5 Monde.

Réalisée par le Congolais Didier Ndenga, la série raconte l’histoire d’un riche homme d’affaires, diamantaire et propriétaire du fameux River Hotel, Marco Mfalme (interprété par Eriq Ebouaney). De son côté, l’inspecteur Jeff (Eebra Tooré) enquête sur ce « boss » aux activités plus que douteuses, entre autres intrigues amoureuses et familiales.

Une série bourrée de stars africaines

« L’idée de cette série m’est venue lorsque j’étais à Brazzaville et que je traversais le fleuve Congo pour aller à Kinshasa. En regardant au loin, j’ai vu un hôtel de luxe entre les frontières des deux Congos. J’ai alors commencé à m’imaginer ce qui pouvait s’y passer », raconte Didier Ndenga.

Le réalisateur a fait le choix de s’entourer de personnalités influentes venues de tout le continent, comme le Congolais Fally Ipupa. Au-delà de son statut d’artiste, le chanteur œuvre dans l’humanitaire et a récemment été nommé ambassadeur de bonne volonté pour la Mission de l’Organisation des nations unies en RD Congo (Monusco).

La diva camerounaise Charlotte Dipanda est également de la partie. Et pour que cette série puisse rivaliser avec les blockbusters nigérians, Didier Ndenga n’a pas hésité à s’adresser à l’un des acteurs les plus célèbres des industries ghanéenne et nigériane : Majid Michel. « On ne pouvait pas sortir sans garde du corps pour assurer sa sécurité. Chaque fois, c’était l’émeute à Kinshasa », lâche le réalisateur.


S’ajoutent à ce casting VIP. Nadège Beausson-Diagne et la princesse Esther Kamatari, membre de la famille royale burundaise. Sans oublier le chanteur Lokua Kanza, embarqué pour la saison 2.

Une belle image de la RDC

Afin de ne rien gâcher, la série fait la part belle aux femmes. « Dans River Hotel, il y a une vraie parité. Par exemple, Nadège Beausson-Diagne interprète le rôle d’une commissaire de police intègre, efficace et solide… Un job qu’on s’attendrait à voir plutôt endossé par un homme », remarque Sandra Basset, responsable des programmes de TV5 Monde.

Donner de l’espoir aux jeunes Africains

Avec cette série, Didier Ndenga entend transmettre « une belle image du Congo » et donner de l’espoir aux jeunes Africains. « Il est vrai que le pays traverse une période difficile, beaucoup de jeunes déshérités – les “shégués” – sont à la rue, mais je les invite aujourd’hui à ne pas perdre espoir. Le personnage principal, Marco Mfalme, était un enfant abandonné, livré à lui-même pendant des années. À force de persévérance, il a fini par faire fortune dans le domaine de l’hôtellerie. »

Le succès de cette aventure télévisuelle, dans un pays qui n’a jamais produit de séries reconnues au niveau international, est déjà en soi porteur d’espoir pour le cinéma local. Pour l’heure, la chaîne TV5 Monde n’a pas communiqué de chiffres d’audience, mais, à en croire le buzz sur les réseaux sociaux, River Hotel affiche complet !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte