Pétrole & Gaz

Côte d’Ivoire : Petroci sort de la zone rouge

Un opérateur travaille dans une usine de la société à Abidjan. Cette dernière a licencié 48 salariés en 2016. Elle emploie aujourd’hui 459 personnes. © Issouf Sanogo/AFP

La compagnie pétrolière publique ivoirienne redresse la tête depuis deux ans. Sans avoir encore soldé ses mauvaises affaires dans l’aval.

Serait-ce enfin le bout du tunnel pour la Société nationale d’opérations pétrolières de Côte d’Ivoire (Petroci) ? La compagnie publique a, l’an dernier, enchaîné un deuxième exercice consécutif excédentaire. Après 2016, où la Petroci avait enregistré un bénéfice de 4 milliards de F CFA (6 millions d’euros), l’année 2017 s’est conclue sur un profit de 6 milliards de F CFA, fruit de la restructuration et des nouvelles orientations opérées il y a deux ans. Sur la même période, le chiffre d’affaires de l’entreprise établie au Plateau est passé d’environ 200 milliards de FCFA en 2015 à 220 milliards de FCFA en 2017.

Pourtant, il y a trois ans, Petroci était au bord de la cessation de paiement avec un déficit de près de 40 milliards de F CFA. Une débâcle qui annihilait tout rêve d’en faire un fer de lance de la montée en puissance du pays dans l’or noir.

Fin 2015, le gouvernement a procédé à la nomination du docteur Ibrahima Diaby au poste de directeur général avec comme mission de redresser la situation. Et notamment de gérer les lourdes dettes de l’entreprise. Celles-ci atteignaient 1,38 milliard de dollars rien que dans le cadre de Corlay Global, une société créée en 2009 en joint-venture avec le groupe MRS Oil Nigeria pour reprendre les stations-service de la major américaine Chevron dans six pays.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte