Culture

Mali : Rokia Traoré ajoute un complexe hôtelier à l’Espace culturel Passerelle

La chanteuse malienne. © Moland FENGKOV/HAYTHAM-REA

Une trentaine de chambres et une piscine sont en construction au sein de l’Espace culturel Passerelle, jouxtant le domicile malien de la chanteuse Rokia Traoré.

En avril 2016, la plus célèbre des chanteuses maliennes inaugurait l’Espace culturel Passerelle, dans le quartier de Magnambougou – une concession rurale proche du troisième pont de Bamako. Érigé sur un terrain de 1 ha jouxtant le domicile malien de Rokia Traoré, il avait d’abord été conçu comme un lieu de création et de formation pour jeunes artistes.

On y trouve aujourd’hui un petit théâtre, qui a ouvert en septembre 2017, où l’on peut voir des spectacles tout en se restaurant, un grand studio de danse et un jardin empli de bougainvillée pouvant accueillir de grands événements et jusqu’à 1 300 personnes.

Une trentaine de chambres

Afin que ce lieu puisse se suffire à lui-même financièrement, la chanteuse a eu l’idée d’y ajouter un complexe hôtelier qui devrait ouvrir d’ici à janvier 2019. Une trentaine de chambres et une piscine sont déjà en construction. Des stagiaires européens venus se former à la musique et à la danse devraient également en profiter.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte