Diplomatie

Le MAE du Niger à Paris pour le G5 Sahel, le Maroc s’impatiente pour la Cedeao…

© JA

Kalla Ankourao de passage à Paris pour évoquer le financement conjoint UA-ONU pour le G5, et Rabat s'impatiente de la lenteur avec laquelle est traitée sa candidature à la Cedeao... Chaque semaine, Jeune Afrique vous invite dans les coulisses de la diplomatie africaine.

  • Niger : Kalla Ankourao en éclaireur à Paris

John Thys/AP/SIPA

Après Bruxelles, où il a participé, le 18 juin, à une réunion avec ses homologues du G5 Sahel, Kalla Ankourao, le ministre nigérien des Affaires étrangères, était de passage à Paris. Au Quai d’Orsay, puis à l’Élysée, où il s’est entretenu avec Franck Paris, le « Monsieur Afrique » d’Emmanuel Macron, il a évoqué un financement conjoint UA-ONU pour la force multilatérale du G5 – financement que les Nations unies refusent d’assurer.

Le chef de l’État français, qui travaille à un projet de résolution en ce sens, en a fait part à António Guterres, le secrétaire général de l’ONU. Cette initiative a été au menu des discussions du 31e sommet de l’UA et d’un déjeuner qui, le 2 juillet à Nouakchott, a réuni les chefs d’État et Moussa Faki Mahamat, le président de la Commission de l’UA.


>>> A LIRE – Union africaine : Moussa Faki Mahamat, l’anti-Dlamini-Zuma


  • Maroc-Cedeao : à quand les noces ?

En coulisses, Rabat s’impatiente de la lenteur avec laquelle est traitée sa candidature à la Cedeao. « C’est comme lorsque l’on demande une jeune femme en mariage, lâchait un haut responsable de la délégation marocaine à Nouakchott dans les couloirs du sommet de l’UA. Elle est flattée. C’est normal. Mais il ne faut pas non plus qu’elle se prenne pour Miss Monde. Nous connaissons la Cedeao, y compris ses défauts et ses dysfonctionnements. »


>>> A LIRE – Opération séduction du patronat marocain à destination de la Cedeao


Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte