Politique

Francophonie : quand Justin Trudeau complimente Michaëlle Jean

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 2 juillet 2018 à 19:01

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau et Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’OIF © Sean Kilpatrick/AP/SIPA

Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, soutient sa compatriote Michaëlle Jean dans sa campagne pour un nouveau mandat de quatre ans à la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Dans une lettre de trois pages, datée du 20 juin et adressée à Hery Rajaonarimampianina, le chef de l’État malgache, en sa qualité de président en exercice du sommet de la Francophonie, Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, apporte un soutien appuyé à sa compatriote Michaëlle Jean, candidate à un nouveau mandat de quatre ans.

Incarnation des valeurs démocratiques

La secrétaire générale sortante de l’OIF y est parée de toutes les vertus : « afro-descendante », jouissant d’une « solide crédibilité », elle « a fait entendre la voix de la Francophonie ». Le nom de Louise Mushikiwabo n’est jamais cité, mais Trudeau, qui n’ignore rien des reproches parfois faits à Kigali, insiste sur le fait que Michaëlle Jean « a su porter avec conviction les valeurs partagées de la Francophonie que sont la gouvernance démocratique et les droits de la personne »…