Politique

Tunisie : le limogeage de Lotfi Brahem suscite l’inquiétude de Washington

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Lotfi Brahem, ministre de l’intérieur

Lotfi Brahem, ministre de l'intérieur © Hichem pour JA

Selon des sources diplomatiques à Washington, depuis le limogeage du ministre de l’Intérieur Lotfi Brahem, le 6 juin, une centaine de cadres ont également été remerciés.

Les Américains suivent de près les changements qui affectent les forces de sécurité tunisiennes depuis le limogeage, le 6 juin, de Lotfi Brahem, le ministre de l’Intérieur. Selon des sources diplomatiques à Washington, une centaine de cadres, dont certains avaient été sélectionnés pour suivre des formations en matière de lutte antiterroriste, ont également été remerciés.


>>> A LIRE – Tunisie : le ministre de l’Intérieur Lotfi Brahem limogé par Youssef Chahed


L’administration américaine craint que le matériel de pointe utilisé lors de ces formations ne tombe entre de mauvaises mains. L’intérim de Brahem est assuré par Ghazi Jeribi, le ministre de la Justice.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte