Diplomatie

Burkina Faso : Roch Marc Christian Kaboré invité d’honneur au sommet Chine-Afrique

Alpha Barry, le ministre burkinabè des Affaires étrangères, et Wang Yi, son homologue chinois, à Pékin, le 26 mai. © Thomas Peter/AP/SIPA

Après avoir noué des relations diplomatiques avec le Burkina Faso, la Chine a nommé Roch Marc Christian Kaboré invité d'honneur au sommet Chine-Afrique, à Pékin, du 3 au 4 septembre.

Depuis que, le 26 mai, Roch Marc Christian Kaboré a officiellement établi des relations diplomatiques avec la Chine, au détriment de Taïwan, les Chinois sont aux petits soins pour lui.

Conscient que le Burkina a plus à gagner avec Pékin qu’avec Taipei, et pressé par ses pairs de la sous-région, qui considéraient que la mise en œuvre de certains projets (boucle ferroviaire, autoroute Abidjan-Ouagadougou…), dans lesquels les Chinois sont partie prenante, était entravée par le maintien de ses liens avec Taipei, Kaboré a franchi le pas.

Reprise des projets animés par Taïwan

Non sans s’assurer que la Chine reprendrait à son compte les dix-sept projets d’envergure que Taïwan animait dans son pays, dans des secteurs aussi divers que l’agriculture, l’éducation ou la santé.

Le chef de l’État burkinabè sera la « guest star » du sommet Chine-Afrique (3-4 septembre) à Pékin, où il sera en visite officielle les deux jours précédents.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte