Politique

Secrets de Palais : santé d’Obiang, Mohammed VI absent de l’UA et Déby tranche entre ses ministres

Secrets de Palais

Secrets de Palais © JA

État de santé d’Obiang, absence de Mohammed VI au sommet de l’UA, Idriss Déby Itno tranche un différend entre ses ministres… Chaque semaine, Jeune Afrique vous dévoile les coulisses du pouvoir. Plongée dans les secrets des chefs d’État et de leur premier cercle.

• Guinée équatoriale : comment va Obiang ?

Le président de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo au siège de l'ONU, à New York, le 26 septembre 2013.

Le président de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo au siège de l'ONU, à New York, le 26 septembre 2013. © Justin Lane/AP/SIPA

Invoquant des raisons de santé, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, 76 ans, s’est envolé à la mi-juin pour les États-Unis. Le chef de l’État y est resté près d’une semaine pour un check-up, selon son entourage.

Il a ses habitudes à la clinique Mayo de Rochester (Minnesota), où il fait des bilans une ou deux fois par an.


>>> A LIRE – Santé des présidents : Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, check-up américains et petites foulées


• Maroc : M6 n’ira pas à Nouakchott

Le roi du Maroc Mohammed VI s'adressant à la nation à l'occasion des 18 ans de son accession au trône, le 29 juillet 2017 (image d'illustration).

Le roi du Maroc Mohammed VI s'adressant à la nation à l'occasion des 18 ans de son accession au trône, le 29 juillet 2017 (image d'illustration). © AP/SIPA

Mohammed VI ne participera pas au sommet de l’UA (25 juin-2 juillet), où il sera représenté par Nasser Bourita, son ministre des Affaires étrangères. Nommé en avril 2017, l’ambassadeur du Maroc, Hamid Chabar, avait enfin présenté ce 20 juin ses lettres de créance à Mohamed Ould Abdelaziz.


>>> A LIRE – Union africaine : le Maroc impatient de se faire remarquer


• Tchad : Déby a tranché

Idriss Déby Itno, président de la République, lors d'une interview avec Jeune Afrique le 18 janvier 2017 au palais présidentiel.

Idriss Déby Itno, président de la République, lors d'une interview avec Jeune Afrique le 18 janvier 2017 au palais présidentiel. © Vincent Fournier/Jeune Afrique-REA

Limogé le 18 juin, Jean-Bernard Padaré, le ministre des Infrastructures, a perdu son bras de fer avec Kalzeubé Pahimi Deubet, le secrétaire général de la présidence, qui souhaitait modifier l’organigramme de son ministère.

N’acceptant pas cette tutelle, Padaré avait menacé de démissionner. Les deux hommes se disputent aussi le contrôle du Mayo-Kebbi, région dont ils sont originaires.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte