Politique

Afrique-États-Unis : Cyril Sartor en tournée de Bamako à Paris

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Cyril Startor, directeur Afrique au Conseil national de sécurité américain.

Cyril Startor, directeur Afrique au Conseil national de sécurité américain. © DR / Aspen Security Forum

Le directeur Afrique du Conseil national de sécurité des États-Unis vient de terminer une tournée africaine qui l’a amené de Sierra-Leone à Bamako, en passant même par paris, où il fut question essentiellement du G5 Sahel.

Accompagné de Stéphanie Sullivan, la sous-secrétaire d’État adjointe aux affaires africaines, Cyril Sartor, directeur Afrique au Conseil national de sécurité depuis septembre 2017, s’est rendu à Freetown, ce 12 mai, pour assister à la prestation de serment de Julius Maada Bio, le nouveau président sierra-léonais.

Deux jours plus tard, il rencontrait à Bamako le président Ibrahim Boubacar Keïta et son premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga. Au menu des discussions : la présidentielle de juillet et le G5 Sahel.

Sartror et Sullivan ont également abordé ce dernier sujet le 17 mai à Paris, lors d’une rencontre avec plusieurs hauts responsables de l’état-major français, avant de regagner Washington le lendemain.

Cette tournée est intervenue quelques jour seulement avant que les États-Unis refusent le « mandat renforcé » réclamé au Conseil de sécurité de l’ONU par Maman Sidikou, secrétaire permanent de la force militaire G5 Sahel.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte