Dossier

Cet article est issu du dossier «Angola : le virage diplomatique de João Lourenço»

Voir tout le sommaire
Diplomatie

Angola : João Lourenço bientôt en visite dans la France profonde

João Lourenço et Emmanuel Macron, lors du sommet UA-UE à Abidjan, le 29 novembre 2017. © jacovides/SIPA

Le président angolais, attendu pour une visite en France le 28 mai, se rendra notamment dans une ferme du Sud-Ouest pour évoquer les partenariats agrigoles franco-angolais. A L'Élysée, il rencontrera aussi des patrons français, réunis par Patrick Pouyanné, le PDG de Total.

Le 28 mai, dans le cadre de sa visite officielle en France, le président angolais se rendra dans le Sud-Ouest afin de visiter une exploitation agricole et une école d’agriculture.

Pour diversifier son économie, João Lourenço veut mettre en valeur les terres de son pays et étendre à plusieurs provinces le partenariat agricole franco-angolais qui existe déjà dans la province de Malanje.

Le pétrole reste roi

Pour cela, son homologue français Emmanuel Macron est prêt à débloquer, via l’Agence française de développement, quelque 80 millions d’euros de nouveaux crédits en faveur de projets agricoles angolais.

Mais le pétrole reste roi. Le 28 dans l’après-midi, après son entretien à l’Élysée, Lourenço rencontrera 80 chefs d’entreprise français au Cercle de l’Union interalliée, lors d’une réunion présidée par… Patrick Pouyanné, le PDG du groupe Total.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte