Société

À Abidjan, tendance nappy pour les tout-petits

Le salon de coiffure Kids Concept, à Abidjan (Côte d'Ivoire) © DR

Sara Coulibaly-Diomandé a lancé, à Abidjan, un salon de coiffure exclusivement destiné aux tout-petits.

Kids Concept. C’est le nom du salon de coiffure que la créatrice et entrepreneuse ivoirienne de 32 ans, Sara Coulibaly-Diomandé, a ouvert il y a quatre mois, dans le quartier d’Angré, à Abidjan. « Je parlerais de concept store plutôt que de salon. Ce n’est pas seulement un endroit où les enfants sont coiffés, c’est aussi un espace ludique et éducatif », explique la jeune femme, qui a quitté la France pour la Côte d’Ivoire en 2015.

Après avoir créé la marque de chaussures My Miry, en 2009, elle s’est lancée en 2014 dans la création de poupées noires avec Naïma Dolls. Aujourd’hui, cette diplômée en création d’entreprise, désormais maman, a choisi de répondre à une demande croissante : les salons spécialisés dans le cheveu naturel des enfants.

Privilégier le naturel aux artifices capillaires

« Les coiffeuses ne sont pas formées pour s’occuper des plus petits, qui ont généralement peur d’aller dans un salon. C’est ce que j’ai vécu petite. Je réponds ainsi aux préoccupations des parents. En outre, il faut que les enfants apprennent tôt à s’aimer et à s’accepter tels qu’ils sont. » Sara Coulibaly-Diomandé fait référence au mouvement nappy, cette tendance à préférer le naturel aux artifices capillaires. Aussi, ici, pas de défrisage ni d’extensions arracheuses de cheveux.

DR

La boutique s’étend sur 60 m² et compte deux niveaux. Au rez-de-chaussée, des sièges en forme de voiture dans lesquels les petits clients sont installés. Leur âge : de 18 mois à 5 ans. Pour les occuper, ils ont droit à des dessins animés. À l’étage supérieur, un espace est consacré aux petits garçons, âgés de 3 mois, pour leur toute première coupe.

On trouve également une aire de jeu, ainsi que des espaces de lecture et de dessin. Parmi les services proposés : soin du cheveu, shampoing, tresses, twists, nattes, dreadlocks, etc. L’endroit propose aussi toutes sortes de produits capillaires à la vente.

Démêlage indolore

Au départ, l’équipe était composée de six coiffeuses : elles sont désormais dix. « Elles ont été initiées au traitement du cheveu, aux techniques de démêlage et de coiffage sans douleur avec Rose-Sabine Brou, une coiffeuse et esthéticienne formée aux États-Unis. »

Le prix des prestations varie de 3 000 F CFA (environ 4,50 euros), pour la coupe des bébés, à 80 000 F CFA, pour de longues dreadlocks réalisées sur l’ensemble de la tête. Les tresses reviennent à 7 000 F CFA, quand un shampoing accompagné d’un soin coûte 15 000 F CFA. Le salon propose également un abonnement à 25 000 F CFA pour trois rendez-vous dans le mois.

En juin prochain, Sara Coulibaly-Diomandé ouvrira un autre espace Kids Concept à proximité d’Abidjan Mall

Sara Coulibaly-Diomandé confie que sa clientèle est plutôt aisée. Son projet a nécessité un budget de 15 000 euros environ, sans compter le local. La fréquentation est telle qu’en juin prochain elle ouvrira un autre espace Kids Concept à proximité d’Abidjan Mall, à la Riviera. Cette fois, elle disposera de 80 m² sur un seul niveau.

Si ce type de salon réservé aux enfants aux cheveux crépus est peu répandu en Europe, il en existe pléthore aux États-Unis. Mais le soin du cheveu naturel n’y est pas forcément une priorité.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte