Société
Les 50 Africains les plus influents

Cet article est issu du dossier

Les 50 Africains les plus influents

Voir tout le sommaire
Économie

Les 50 Africains les plus influents – 40. Yérim Sow

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 16 mai 2019 à 12:57

Yérim Sow © DOUCOURE/APANEWS

Yérim Sow est le président du groupe Teyliom (Sénégal).

Fils d’Aliou, fondateur du groupe de BTP Compagnie sahélienne d’entreprise, le Sénégalais Yérim Sow (50 ans) est, avec son holding Teyliom, l’un des principaux représentants du capitalisme ouest-africain.

Très actif en Côte d’Ivoire depuis une vingtaine d’années, il est actionnaire de Bridge Bank, possède une part de la filiale locale de l’opérateur de télécoms MTN et développe divers projets hôteliers par l’intermédiaire de son entreprise Mangalis. Déjà propriétaire du Seen Hotel, il devrait ouvrir d’ici à la fin de l’année un second établissement sur les rives de la lagune Ébrié, sous la marque Noom.

Top 100

>>> À LIRE – Yérim Sow, un patron si discret


Mais c’est à Dakar qu’il a fait parler de lui ces derniers mois. Propriétaire du Radisson Blu et actionnaire du spécialiste de l’offshoring PCCI, Sow, qui est proche du président Macky Sall, s’est associé l’an dernier aux Français Xavier Niel et Hassanein Hiridjee pour reprendre la filiale locale de l’opérateur de télécoms Millicom.

À l’heure où nous mettions sous presse, le deal était soumis à arbitrage, l’homme d’affaires sénégalais Kabirou Mbodje, patron de Wari, contestant le contrat signé.