Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 Africains les plus influents»

Voir tout le sommaire
Sport

Les 50 Africains les plus influents – 50. Murielle Ahouré

Murielle Ahouré, médaillée d'or, célèbre après avoir remporté la finale du 60m féminin aux Championnats du monde d'athlétisme en salle 2018 de l'IAAF à l'aréna de Birmingham, le 2 mars 2018

Murielle Ahouré, médaillée d'or, célèbre après avoir remporté la finale du 60m féminin aux Championnats du monde d'athlétisme en salle 2018 de l'IAAF à l'aréna de Birmingham, le 2 mars 2018 © Adrian Dennis/AFP

Murielle Ahouré, athlète ivoirienne.

Après une année 2017 marquée par des blessures à répétition, puis le décès de son père adoptif – le général à la retraite Mathias Doué – et une certaine incompréhension du public, Murielle Ahouré (30 ans) est de retour sur le devant de la scène.


>>> À LIRE – Murielle Ahoure : « Mes souffrances intérieures ne m’ont pas permis d’être au top »


Le 2 mars aux championnats du monde d’athlétisme en salle, l’Ivoirienne est devenue la première Africaine sacrée sur 60 mètres. En 6”97, elle a dominé sa compatriote Marie-Josée Ta Lou et la Suissesse Mujinga Kambundji.

Une victoire que l’athlète, aujourd’hui installée aux États-Unis, a tenu à célébrer en Côte d’Ivoire, où elle a présenté sa médaille au président Alassane Ouattara.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 Africains les plus influents»

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte