Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 Africains les plus influents»

Voir tout le sommaire
Sport

Les 50 Africains les plus influents – 50. Murielle Ahouré

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 07 mai 2018 à 14h58
Murielle Ahouré, médaillée d'or, célèbre après avoir remporté la finale du 60m féminin aux Championnats du monde d'athlétisme en salle 2018 de l'IAAF à l'aréna de Birmingham, le 2 mars 2018

Murielle Ahouré, médaillée d'or, célèbre après avoir remporté la finale du 60m féminin aux Championnats du monde d'athlétisme en salle 2018 de l'IAAF à l'aréna de Birmingham, le 2 mars 2018 © Adrian Dennis/AFP

Murielle Ahouré, athlète ivoirienne.

Après une année 2017 marquée par des blessures à répétition, puis le décès de son père adoptif – le général à la retraite Mathias Doué – et une certaine incompréhension du public, Murielle Ahouré (30 ans) est de retour sur le devant de la scène.


>>> À LIRE – Murielle Ahoure : « Mes souffrances intérieures ne m’ont pas permis d’être au top »


Le 2 mars aux championnats du monde d’athlétisme en salle, l’Ivoirienne est devenue la première Africaine sacrée sur 60 mètres. En 6”97, elle a dominé sa compatriote Marie-Josée Ta Lou et la Suissesse Mujinga Kambundji.

Une victoire que l’athlète, aujourd’hui installée aux États-Unis, a tenu à célébrer en Côte d’Ivoire, où elle a présenté sa médaille au président Alassane Ouattara.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 Africains les plus influents»

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte