Politique

Mali : l’opposition saisit l’ONU

Dernier rallye du candidat Soumaïla Cissé à Bamako avant le jour du vote, le 9 août 2013. © Emilie Regner pour Jeune Afrique

Dans une lettre datée du 27 mars, dont JA a obtenu copie, l’opposition malienne demande « expressément au Conseil de sécurité de renforcer le volet politique de la Minusma » et de « soutenir les préparatifs des élections en y intégrant la certification des résultats ».

Ce courrier de deux pages a été envoyé avant l’ouverture de la session du Conseil de sécurité, qui s’est tenue le 11 avril, et à l’approche de la fin du mandat de la Minusma.


>>> A LIRE – Mali : comment l’opposition se met en ordre de marche pour la présidentielle de 2018


Dans ce document, l’opposition affirme que le gouvernement malien n’est pas en mesure d’assurer le déroulement de la présidentielle du 29 juillet, comme le prouve, selon lui, son « tâtonnement dans les préparatifs » de ce scrutin.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte