Politique

Législatives au Gabon : la Coalition de Jean Ping discute stratégie

L'opposant Jean Ping lors d'une conférence de presse à Bruxelles en avril 2009. © Thierry Charlier/AP/SIPA

La Coalition pour la nouvelle république (CNR) de Jean Ping est en effervescence, à quelques semaines de la date prévue pour les élections législatives, qui doivent théoriquement se tenir fin avril. Au centre des discussions : parvenir à des candidatures uniques dans les principales circonscriptions.

Même s’ils doutent que les législatives se tiendront comme prévu fin avril, les leaders de la Coalition pour la nouvelle république (CNR), qu’anime Jean Ping, élaborent une stratégie commune.

Alexandre Barro Chambrier (Héritage et Modernité), Guy Nzouba-Ndama (Les Démocrates) et Zacharie Myboto (Union nationale), qui représentent les trois principaux partis de la CNR, négocient l’attribution des circonscriptions, avec pour objectif de ne présenter qu’un seul candidat pour chacune d’elles.


>>> A LIRE – Gabon : l’opposition sera-t-elle au rendez-vous des législatives ?


Mais les places sont chères et certains sièges ont deux, voire trois prétendants. Les circonscriptions pour lesquelles les discussions sont les plus vives sont celles du premier arrondissement de Libreville, de Mouila, de Bitam et de Tchibanga.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte