Dossier

Cet article est issu du dossier «Africa CEO Forum 2018 : l'heure de la transformation»

Voir tout le sommaire
Économie

Femmes, start-up, jeunes : l’ACF innove

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 23 octobre 2019 à 20h23
Women in Business Initiative - ACF 2017

Women in Business Initiative - ACF 2017 © Brice Blondel, Patrick Mouiller et Édouard Musy pour le Africa CEO Forum/JA

Parmi les nouveautés du Africa CEO Forum cette année figurent deux ateliers de travail entièrement consacrés aux femmes PDG et aux jeunes PDG.

Les premières pourront profiter d’une session fermée visant à « développer les ressources nécessaires pour exceller et inspirer les autres ». Les seconds seront sensibilisés à une approche « permettant de concevoir, de manière collaborative, des solutions créatives à des situations complexes ».

Favoriser l’ascension des femmes CEO aux postes de direction (ou d’administration) de grands groupes est l’un des objectifs affichés du forum. Car si les femmes sont plutôt bien représentées en Afrique sur les postes de management intermédiaire, seuls 5 % des PDG de grands groupes sont des femmes.

25 % de participantes cette année

Cette année, celles-ci représenteront près d’un quart des participants. Enfin, le Africa CEO Forum s’ouvre aussi aux start-up confirmées en s’intéressant à la question des financements, qui restent insuffisants, et en organisant une compétition qui permettra d’élire la « most promising company of the year ».

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte