Diplomatie

Présidentielle au Mali : l’UE va envoyer une mission exploratoire

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Louis Michel, chef de la mission européenne d’observation, dans un bureau de vote au Mali, en décembre 2013.

Louis Michel, chef de la mission européenne d’observation, dans un bureau de vote au Mali, en décembre 2013. © Ezequiel SCAGNETTI/REPORTERS-REA

Alors que l’Union européenne avait posé, fin janvier, une série de conditions aux autorités maliennes pour l’envoi d’une mission d’observation lors du scrutin présidentiel de juillet 2018, l’UE enverra bien une délégation dans les prochaines semaines.

Dans les prochaines semaines, l’Union européenne enverra une mission exploratoire à Bamako afin de se pencher, avec le gouvernement et d’autres acteurs (institutions électorales, partis politiques, société civile, médias…), sur les dispositions envisagées pour l’établissement des listes électorales, la validation des candidatures, la compilation et la publication des résultats.


>>> A LIRE – Élection présidentielle au Mali : l’Union européenne pose ses conditions


Cette délégation, dont les travaux permettront de préparer le déploiement d’une mission d’observation pour la présidentielle de juillet, se fondera sur le suivi des recommandations qu’elle avait faites en 2013.

 

 

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte