Cinéma

L’œil de Glez : « Black Panther » triomphe au pays de Donald Trump

Réservé aux abonnés | |

Par  Damien Glez

Damien Glez est dessinateur-éditorialiste franco-burkinabè

Damien Glez

© Damien Glez

Si le président américain Donald Trump qualifiait en janvier dernier plusieurs pays africains de « pays de merde », le succès commercial de « Black Panther », le blockbuster des studios Marvel, lui aurait-il fait changer d’avis ?

Peu d’Africains l’ont vu, mais (presque) tous l’adorent déjà. Non seulement le blockbuster Black Panther présente un super-héros noir et met en scène des comédiens ivoirien (Isaach de Bankolé) ou mexico-kényan (Lupita Amondi Nyong’o), mais il véhicule aussi une esthétique africaine fantasmée.


>>> A LIRE – Cinéma : « Black Panther », une superproduction peu convaincante


Pour ne rien gâcher, le dernier opus des studios Marvel remporte un succès commercial majeur au pays de Donald Trump – président volontiers outrageant à l’égard des Noirs.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte