Energies renouvelables

Énergie : les kits solaires, un marché disputé

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 05 mars 2018 à 15h57
Plusieurs accords ont été conclus par le Cameroun pour développer son offre de production d'électricité de source solaire.

Plusieurs accords ont été conclus par le Cameroun pour développer son offre de production d'électricité de source solaire. © Schalk van Zuydam/AP/SIPA

La commercialisation de kits solaires individuels représente un marché en plein développement sur le continent. Mais quelles sont les entreprises qui s’arrachent le secteur ?

Au début de 2017, 1,1 million de kits solaires individuels avaient déjà été vendus sur le continent, particulièrement en Afrique de l’Est. Parmi les entreprises pionnières sur ce marché, on trouve Off Grid Electric, le partenaire d’EDF en Afrique de l’Ouest, déjà présent en Tanzanie et au Rwanda.

Le leader kényan M-Kopa, qui opère au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie, revendique plus de 500 000 kits vendus. L’américain Fenix international, racheté en octobre 2017 par Engie, assure avoir plus de 140 000 clients en Ouganda et en Zambie. Le britannique Azuri technologies est lui déjà présent dans onze pays africains, dont l’Éthiopie, le Kenya et le Ghana.

Un marché à 6 milliards de dollars en 2022

Et c’est sans compter les distributeurs de carburants qui, comme le français Total, à travers ses quelque 5 000 stations-service en Afrique, vendent eux aussi ces kits. D’après l’agence Gogla, le marché des kits solaires en Afrique représentera 6 milliards de dollars en 2022.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte