Politique

RDC : le militant de la cause des Pygmées, Jean-François Mombia, retenu à Roissy

Jean-François Mombia Atuku, lors de sa tournée européenne, achevée le 2 décembre 2017. © Jean-François Mombia Atuku pour JA

Après avoir frappé à la porte des banques de développement européennes pour défendre la cause des Pygmées, le militant congolais a été expulsé vers le Sénégal, où il vit en exil depuis 2014. Il a passé trois jours dans le centre de rétention de l'aéroport.

Le militant congolais Jean-François Mombia Atuku a été maintenu en rétention pendant trois jours à l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle, puis expulsé le 31 janvier vers le Sénégal, où il vit en exil. Son passeport semi-biométrique – un modèle dont Kinshasa avait annoncé le retrait en septembre – n’est plus admis à Roissy. Mombia avait fui la RDC en 2014, après avoir été menacé pour ses prises de position contre le régime de Joseph Kabila.

Lobbying contre Feronia

Du 21 novembre au 2 décembre dernier, le militant avait fait le siège des banques de développement en Belgique, en Allemagne et en France pour plaider la cause des populations de Pygmées autochtones.

Il a notamment mené un intense lobbying au nom des employés du groupe canadien Feronia, actif dans la production d’huile de palme dans le nord de la RDC. L’entreprise, qui emploie pas moins de 9 000 personnes, profite toujours de fonds en provenance de banques européennes de développement, alors que plusieurs rapports ont dénoncé les conditions de travail harassantes qui prévalent sur les sites de production du groupe.

 

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte