Politique

Maroc: Le RNI se cherche

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 23 février 2018 à 09h11
Au lendemain des législatives du 7 octobre, Aziz Akhannouch décide de se lancer corps et âme dans l’arène politique.

Au lendemain des législatives du 7 octobre, Aziz Akhannouch décide de se lancer corps et âme dans l’arène politique. © DR

Le parti du Rassemblement national des indépendants (RNI) devrait bientôt achever l’élaboration de son projet politique.

Le Rassemblement national des indépendants (RNI) met la dernière main à sa nouvelle feuille de route politique. Celle-ci sera présentée le 24 février à Agadir, au cours d’un Conseil national, qui devrait également approuver son projet socio-économique.

Ce conclave du parti de la Colombe aura lieu le lendemain d’un congrès régional, le dernier d’une longue série qui a débuté en décembre 2017 et qui a amené son président, Aziz Akhannouch, à sillonner les douze régions du Maroc. Ces rencontres ont servi de base à la nouvelle plateforme de ce parti, toujours à la recherche d’une identité politique.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte