Politique

Maroc : la garde rapprochée de Saadeddine El Othmani

Saadeddine El Othmani, chef du gouvernement marocain lors de la réunion de la neuvième conférence des ministres des Affaires étrangères du Dialogue méditerranéen occidental à Rome, le 20 février 2012 © Mistrulli Luigi/SIPA

Psychiatre de formation et auteur d'ouvrages sur le droit islamique, ce cadre du PJD a été nommé chef du gouvernement par Mohamed VI le 5 avril 2017. Qui sont ceux qui composent son entourage ?

• Lahcen Daoudi : ministre des Affaires générales

Fidèle parmi les fidèles, il a été l’un des premiers à soutenir la nomination du chef du gouvernement, quand beaucoup lui préféraient Abdelilah Benkirane.

Alexandre Dupeyron pour JA

• Halima Saghour : épouse du chef du gouvernement

Si elle ne se montre pas dans les médias, au cabinet, on sait que son avis compte. Halima Saghour dirige une association qui lutte contre les addictions et, à ce titre, ouvre des portes à son mari au sein de la société civile.

• Ahmed Raïssouni : ex-dirigeant du MUR

Issu du Mouvement unicité et réforme (MUR), la branche prédicatrice du PJD, son opposition à un troisième mandat d’Abdelilah Benkirane a été déterminante lors de la guerre de succession que ce parti a vécue durant de longs mois.

Abdelhak Senna/AFP

• Mohamed Seddik : député d’Inezgane

Élu à Inezgane –où Othmani a passé son enfance– ce très discret député pourrait devenir le relais du chef du gouvernement au sein du groupe islamiste de l’Assemblée nationale, qui l’a soutenu lors des législatives partielles de décembre 2017.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte