Politique

RDC : le général Faustin Munene arrêté au Gabon

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Faustin Munene

Faustin Munene © DR

Les proches de l’ex-chef d’État major de la République démocratique du Congo et opposant du président Kabila, avaient perdu sa trace fin décembre. Il serait désormais au Gabon.

Il y a plus d’un an, le général Faustin Munene, accusé de tentative de putsch en République démocratique du Congo en 2010, avait été assigné à résidence à Ewo, au Congo-Brazzaville. Mi-décembre 2017, un hélicoptère, dont les occupants voulaient l’emmener à Brazza, s’y serait posé. Paniqué, il aurait refusé de les suivre.

Il serait entré au Gabon le 31 décembre – date à laquelle ses proches ont perdu le contact avec lui – avant d’y être arrêté, le 10 janvier.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte