Politique

RDC : le général John Numbi replacé au sein des FARDC

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Des soldats des FARDC, à Beni, dans la province du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, en janvier 2014.

Des soldats des FARDC, à Beni, dans la province du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, en janvier 2014. © Joseph Kay/AP/SIPA

Très controversé du temps où il était le chef de la police, le général John Numbi a discrètement repris du service à Kinshasa.

Décoré de l’Ordre des héros nationaux Kabila-Lumumba en juin 2017, il a été formellement réintégré au sein des Forces armées de RD Congo (FARDC) en novembre et placé sous l’autorité du ministre de la Défense, Crispin Atama Tabe, en attendant une affectation.

Accusé par plusieurs organisations de défense des droits de l’homme d’avoir commandité l’assassinat de Floribert Chebeya, l’ex-chef de l’ONG La Voix des sans-voix, et de son chauffeur, Fidèle Bazana, en 2010, Numbi n’a comparu que comme simple témoin lors du procès et n’a pas été condamné.


>>> A LIRE – John Numbi, le bras armé de Kabila


Toujours proche du président Joseph Kabila, il fait l’objet de sanctions de la part des États-Unis et de l’UE depuis 2016.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte