Politique

Burkina Faso : le colonel Auguste Denise Barry sous le coup d’une investigation approfondie

Le colonel Auguste Denise Barry sur le plateau de la RTB en septembre 2017. © Capture d'écran/Youtube /RTB

Inculpé pour « complot et incitation à la commission d’actes contraires à la discipline et au devoir », le colonel Auguste Denise Barry fait l’objet d’une enquête poussée à Ouagadougou.

Le colonel Auguste Denise Barry, proche de l’ancien Premier ministre sous la Transition, Yacouba Isaac Zida, en fuite au Canada, a été écroué mercredi 3 janvier à la Maison d’arrêt et de correction de armées (Maca). Selon nos sources, une commission rogatoire a été constituée par le juge Martial Kader Ouattara.

Sa mission : élucider certains points du dossier, tels que l’implication présumée de l’un de ses amis, le colonel Serge Alain Ouédraogo.


>>> A LIRE – Burkina : ce que la justice reproche au colonel Barry


Les gendarmes enquêteurs examinent à la loupe les fréquentations de Barry au sein de l’armée, les motifs de ses voyages à l’étranger et le financement de son Centre d’études stratégiques en défense et sécurité. Ils ont jusqu’au 19 janvier pour déposer leur rapport.

Conseillé par Batibié Benao (cabinet Legalis), celui qui fut le ministre de la Sécurité sous la transition et le bras droit d’Isaac Zida nie les faits qui lui sont reprochés et assure n’avoir jamais été informé d’un quelconque complot.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte