Elections
George Weah au siège de Jeune Afrique, le 16 mai 2017. © Cyrille Choupas pour JA

Cet article est issu du dossier

Liberia : George Weah peut-il réussir ?

Voir tout le sommaire
Politique

Liberia : les Weah, portrait de famille

Des enfants sur les traces de leur père, une ancienne compagne candidate et une femme réticente mais supportrice : présentation en quelques points de la famille du nouveau président du Liberia, George Weah.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 23 janvier 2018 à 07:44

George Weah aux urnes le 10 octobre 2017 pour la présidentielle au Libéria. Il n’était alors que candidat. © Abbas Dulleh/AP/SIPA

  • Sa femme

Clar Duncan Weah n’était pas des plus enthousiastes à l’idée d’une nouvelle candidature de son mari. Cette Americano-Jamaïcaine élevée à Brooklyn, à New York, a néanmoins participé à toutes les réunions stratégiques de la campagne

  • Ses enfants

Timothy Weah est aussi un footballeur. Il évolue au PSG. Ici sous le maillot de l’équipe nationale Américaine des U17, © Tsering Topgyal/AP/SIPA

Timothy Weah est aussi un footballeur. Il évolue au PSG. Ici sous le maillot de l’équipe nationale Américaine des U17, © Tsering Topgyal/AP/SIPA

Deux des quatre enfants de George Weah sont devenus footballeurs. Attaquant comme son père, formé au Milan AC, George Weah Junior, 31 ans, joue depuis un an dans le club suisse de Renens. Son petit frère, Timothy, 17 ans, est lui aussi attaquant. Depuis 2014, il joue avec l’équipe des jeunes du Paris Saint-Germain, et a fait ses premiers pas chez les U17 de la sélection américaine

MacDella Cooper était aussi candidate à la présidentielle du Liberia en 2017. © Cmodeste by Wikimedia Commons

MacDella Cooper était aussi candidate à la présidentielle du Liberia en 2017. © Cmodeste by Wikimedia Commons

Le nouveau président a également eu un enfant (son troisième) avec MacDella Cooper, une ancienne mannequin libérienne, elle aussi candidate à la présidentielle de 2017. Seule femme en lice, elle a recueilli 0,7 % des voix au premier tour, avant d’annoncer son ralliement à Weah