Économie

Mauritanie : Bouamatou s’entoure de ses proches à la GBM

Mohamed Ould Bouamatou, en 2008 (Archives).

Mohamed Ould Bouamatou, en 2008 (Archives). © DR

Exilé depuis 2010, Mohamed Ould Bouamatou a assuré des postes à ses proches au sein de la Générale de banque de Mauritanie (GBM). Cette société est le fleuron du groupe Bouamatou SA (BSA) dont il est le fondateur.

Depuis Bruxelles, où il s’est replié fin 2017, Mohamed Ould Bouamatou a très discrètement fait monter ses proches en première ligne à la Générale de banque de Mauritanie (GBM), navire amiral de son groupe, Bouamatou SA (BSA).

Selon nos sources, sa fille Leïla, directrice du trésor de cette banque depuis janvier 2009, a été nommée directrice générale, et l’ex-ministre des Finances Ousmane Kane a été désigné administrateur, pour remplacer l’homme d’affaires lui-même.


>>> A LIRE – Mauritanie : Ould Abdelaziz durcit le ton face à Ould Bouamatou


Enfin, la présidence du conseil d’administration a été confiée au vice-président Marc-Yves Blanpain, qui a officié à la Belgolaise, banque belge qui fut actionnaire de la GBM.

Ce poste était vacant depuis la démission, fin novembre, d’Abderrahmane Ndiaye, l’un des plus proches collaborateurs du patron de BSA. Mauritanien établi au Sénégal depuis 1980, il est le patron de Sagam International, société spécialisée dans la sécurité électronique et le transport de fonds.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte