Politique

Togo : Bodjona reprend du service

Sorti de prison en février 2016, l’ancien ministre de l’Administration territoriale, Pascal Bodjona, souhaite à nouveau s’engager en politique. Il a récemment travaillé aux côtés d’Albert Kan-Daapah, ministre ghanéen de la Sécurité, chargé d’organiser le dialogue entre les différents acteurs de la crise togolaise.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 19 décembre 2017 à 10:16

Pascal Bodjona placé sous mandat de dépôt le 21 août 2014. © Capture d’écran / Youtube

Retiré de la vie politique depuis sa sortie de prison, en février 2016, Pascal Bodjona prépare très discrètement son retour. Il a proposé ses services au président ghanéen, Nana Akufo-Addo. En sa qualité de médiateur dans la crise togolaise, ce dernier l’a reçu à Lomé mi-novembre pour recueillir ses observations et lui confier une mission.

Tombé en disgrâce auprès du chef de l’État, Faure Gnassingbé, et évincé du gouvernement togolais en 2012, l’ex tout-puissant ministre de l’Administration territoriale facilite les rencontres d’Albert Kan-Dapaah, le ministre ghanéen de la Sécurité, chargé du dossier togolais, avec les protagonistes de la crise. Bodjona a déjà eu plusieurs entretiens avec Faure Gnassingbé et rencontre régulièrement les leaders de l’opposition.