Dossier

Cet article est issu du dossier «Mode : les ambassadeurs du style»

Voir tout le sommaire
Mode

Les ambassadeurs du style – RDC : Laëtitia Kandolo, la magie du « made in Kin »

Laëtitia Kandolo. © DR / Laëtitia Kandolo

La congolaise Laëtitia Kandolo a fait ses armes en tant que styliste free-lance auprès d’artistes internationaux comme Rihanna, Beyoncé, Kanye West ou Madonna. Puis elle a fondé, en 2015, Uchawi (« magie », en swahili), sa propre griffe de prêt‑à-porter mixte, qui privilégie un modèle de fabrication éthique.

« Uchawi, c’est un état d’esprit. Chacune des collections de Laëtitia Kandolo raconte une histoire unique. Les fils conducteurs sont le rêve mais aussi le voyage », indique cette Parisienne d’origine kinoise, qui a à cœur d’exporter le made in Africa à l’international. C’est d’ailleurs à Kinshasa, où elle s’est installée, que sont confectionnées ses créations.

Préserver le masusa

Uchawi propose plusieurs types de vêtements : des sweat-shirts basiques ornés du logo de la marque, mais aussi des créations plus « architecturales » en textiles divers (jupes, bustiers, chemisiers, robes, vestes, blazers, etc.).

Elle s’attache aussi à préserver la technique de couture qu’est le masusa (« plis », en lingala). Pour sa deuxième collection, la styliste de 25 ans a choisi pour ambassadeur le chanteur Fally Ipupa.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte