Politique

France-Afrique : Ali Soumaré veut ouvrir les portes de l’Afrique de l’Ouest aux députés français

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 19 décembre 2017 à 09h07
Ali Soumaré, membre de la commission de la coopération internationale au conseil régional d’Île-de-France.

Ali Soumaré, membre de la commission de la coopération internationale au conseil régional d’Île-de-France. © Copie d'écran Facebook / Ali Soumaré.

Ali Soumaré, membre de la commission de la coopération internationale au sein du conseil régional d’Île-de-France, organise de nombreuses actions afin de renforcer les liens entre les députés français et le continent africain.

Ancien porte-parole de Manuel Valls et actuel membre de la commission de la coopération internationale au sein du conseil régional d’Île-de-France, Ali Soumaré s’active à sensibiliser les députés français aux relations avec l’Afrique.

Directeur conseil à l’agence de communication Solicom, il a piloté fin novembre un voyage de plusieurs parlementaires en Mauritanie dont faisait partie Jean-Jacques Bridey (LREM), président de la commission de la défense à l’Assemblée nationale.

Disposant de solides réseaux au Mali (il a organisé en octobre une rencontre, à Paris, entre Ibrahim Boubacar Keïta et les élus franco-maliens) et au Sénégal (il a ses entrées chez Macky Sall), Soumaré est également reçu en Côte d’Ivoire par Hamed Bakayoko, le ministre de la Défense.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer