Politique

Cameroun : duel en sourdine au SDF

John Fru Ndi lors d’une campagne électorale à Yaoundé, le 8 octobre 2011.

John Fru Ndi lors d’une campagne électorale à Yaoundé, le 8 octobre 2011. © SundayAlamba/AP/SIPA

La primaire du parti d’opposition, le Social Democratic Front (SDF, opposition) se tiendra en octobre 2018. Tout se jouera entre deux candidats : Joshua Osih et John Fru Ndi.

À moins d’un an de la présidentielle d’octobre 2018, le Social Democratic Front (SDF, opposition) se cherche un candidat, qu’il devrait choisir lors de son congrès en février. Deux prétendants s’affrontent : Joshua Osih, qui s’est laissé convaincre par la jeune garde du parti, et John Fru Ndi, l’inamovible patron du mouvement. Selon nos sources, ce dernier n’a pas renoncé à briguer une nouvelle fois la présidence du Cameroun.

Il y est poussé par des figures historiques du SDF : Joseph Mbah Ndam, Joseph Banadzem et Jean Tsomelou. Cette vieille garde a tenté d’évincer Osih, au motif qu’il violait les règles du parti en profitant de ses interventions médiatiques pour dévoiler ses ambitions. La manœuvre a échoué, mais elle a obligé les deux rivaux à s’expliquer début septembre. Depuis, consigne a été passée de ne pas ébruiter les débats internes.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte