Médias

Côte d’Ivoire : la TNT encore zappée

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Alassane Ouattara devance Pascal Affi N'Gussan dès le premier tour de la présidentielle du 25 octobre.

Alassane Ouattara devance Pascal Affi N'Gussan dès le premier tour de la présidentielle du 25 octobre. © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

D’après le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, la migration du système analogique vers la télévision numérique terrestre (TNT) aura lieu entre mi-2018 et 2020.

Censée se réaliser en 2015, la migration du système analogique vers la télévision numérique terrestre (TNT) avait déjà été reportée au premier trimestre de 2018. Son échéance est désormais fixée à la mi-2018, voire à 2020.

Selon le calendrier approuvé en mai dernier par le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, une Société nationale de diffusion (SND), chargée de mener à bien ce projet, devait voir le jour en juillet. Or cet organisme public n’a toujours pas été créé.

Et le gouvernement n’a pas encore bouclé le financement prévisionnel destiné au déploiement des équipements de la TNT : 23 à 25 milliards de F CFA, auxquels la Boad doit contribuer.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte