Arts

Photographie : « Afrique in visu », un éloge de la diversité

Le Métier de photographe en Afrique : 10 ans, Afrique in visu.

Le Métier de photographe en Afrique : 10 ans, Afrique in visu. © Couverture du livre.

Afrique in visu a été lancée en 2006, au Mali, par Jeanne Mercier et Baptiste de Ville d’Avray. C’est une plateforme participative autour de la photographie en Afrique.

Archive vivante, laboratoire de création, lieu de dialogue, cette plateforme rassemble aujourd’hui plus de 1 000 articles publiés, mais elle a surtout permis l’existence d’expositions, d’ateliers de formation, de projets divers autour de l’image…

Dix ans, il fallait fêter ça, et le gâteau d’anniversaire est un livre touffu intitulé Le Métier de photographe en Afrique : 10 ans, Afrique in visu – avec en couverture… un dessin ! Outre de nombreux essais, l’ouvrage fait la part belle à trois photographes souvent présents dans les pages de Jeune Afrique : Camille Millerand, Nicola Lo Calzo et Baudoin Mouanda.

Plusieurs visions

L’ensemble peut parfois paraître un peu fourre-tout, mais c’est un choix assumé. « Nous ne cherchions surtout pas à établir une histoire de la photographie dite africaine ; nous voulions proposer plusieurs voix, plusieurs visions, afin de montrer que l’Afrique doit être vue sous l’angle de ses particularités, de ses spécificités, et non comme un bloc indivisible », écrivent ainsi Jeanne Mercier et Baptiste de Ville d’Avray. Un bel éloge de la diversité.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte