Politique

Bénin : quand Talon recadre ses députés

Patrice Talon, à Cotonou, le 14 juin 2016.

Patrice Talon, à Cotonou, le 14 juin 2016. © Youri Lenquette pour Jeune Afrique

Soutiens de Patrice Talon à l’Assemblée nationale, les 60 députés réunis au sein du Bloc de la majorité parlementaire (BMP) n’ont pas digéré qu’aucun d’entre eux n’ait fait son entrée au gouvernement à la faveur du remaniement du 27 octobre.

Conscient de ce malaise, le chef de l’État les a tous réunis le 8 novembre dans la soirée. Lors de cette rencontre de plusieurs heures qui a eu lieu dans les bureaux de la fondation de son épouse, Claudine Gbénagnon, à Cotonou, et à laquelle assistait son bras droit, Olivier Boko, Talon leur a expliqué qu’il avait besoin d’eux à l’Assemblée et non au gouvernement. Autrement dit : il est préférable que chacun reste à sa place.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte