Elections
Ali Bongo Ondimba au sommet Union Européenne-Afrique, à Abidjan, Côte d’Ivoire, le 29 novembre 2017.

Cet article est issu du dossier

Gabon : Ali Bongo Ondimba peut-il être contraint à la cohabition ?

Voir tout le sommaire
Politique

Gabon : les législatives, c’est bientôt ?

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 23 octobre 2019 à 20:09

Un bureau de vote à Libreville, le 30 août 2009.

Les législatives d’avril 2018 risquent d’être à nouveau reportées, les réformes issues du dialogue national, censées les précéder, tardant à se mettre en place.

Plusieurs des mesures issues du dialogue national (adoption du scrutin majoritaire uninominal à deux tours pour les élections présidentielle et parlementaires, réduction à cinq ans de la durée du mandat des sénateurs) ont été présentées en Conseil des ministres le 28 septembre. Mais la révision des listes électorales ainsi que le redécoupage des circonscriptions, actuellement à l’étude, suscitent les doutes de l’opposition. La présidence, elle, botte en touche. « On n’a pas notre mot à dire sur le calendrier, confie un conseiller du Palais. La Cour constitutionnelle tranchera. »