Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d'Ivoire : sur qui Soro peut-il compter ?»

Voir tout le sommaire
Politique

Côte d’Ivoire : comment la rencontre entre Ouattara et Soro a été organisée 

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 23 octobre 2019 à 20h08
Alassane Ouattara et Guillaume Soro au palais présidentiel, en octobre 2014.

Alassane Ouattara et Guillaume Soro au palais présidentiel, en octobre 2014. © LUC GNAGO / REUTERS

La rencontre entre Alassane Ouattara (ADO) et Guillaume Soro, qui a eu lieu le 3 novembre à 18 heures au palais présidentiel, avait été sollicitée par le président de l’Assemblée nationale le soir de son retour à Abidjan, le 22 octobre. Mais elle a tardé à se concrétiser, en raison notamment de l’agenda chargé du chef de l’État.

L’entretien a été préparé avec minutie par les états-majors des deux hommes. Avant de s’entretenir avec Ouattara, Soro a rencontré Kandia Camara, la nouvelle secrétaire générale du RDR, puis Téné Birahima Ouattara, frère d’ADO et ministre des Affaires présidentielles, pendant plus de deux heures.

Selon nos sources, Alassane Ouattara avait parallèlement demandé à son allié du PDCI, Henri Konan Bédié, de ne pas voir Soro avant lui.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte