Diplomatie

Sahara occidental : la RASD n’est pas la bienvenue au sommet UA-UE d’Abidjan

Manifestation pour l'indépendance du Sahara occidental à Madrid, en Espagne, le 12 novembre 2016. © Francisco Seco/AP/SIPA

La participation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) au 5ème sommet UE-Afrique qui se tiendra le 29 et 30 novembre prochain à Abidjan en Côte-d’Ivoire est en suspens.

La Côte d’Ivoire n’a pas invité la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à participer au sommet UA-UE prévu les 29 et 30 novembre à Abidjan. « Nous ne reconnaissons pas cet État et en avons informé le président de la Commission africaine, confie un officiel ivoirien. Nous finançons cette rencontre et y convions qui nous voulons. »

La Côte d’Ivoire refuse de servir de cadre à une bataille entre Marocains et Sahraouis, comme ce fut le cas lors du sommet arabo-africain de Malabo en novembre 2016 ou lors de celui de Maputo (entre le Japon et l’Afrique), en août. Réuni en session extraordinaire le 16 octobre à Addis-Abeba, le conseil exécutif de l’UA a réaffirmé, dans une ambiance tendue, le droit de tous les États membres à prendre part à cet événement.

Via ses canaux officiels, l’entité sahraouie continue d’annoncer sa participation…

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte