Dossier

Cet article est issu du dossier «Tunisie : huit femmes puissantes»

Voir tout le sommaire
Société

Femmes tunisiennes puissantes : Anissa Daoud, la comédienne engagée

Réservé aux abonnés | | Par - A Tunis
France, Paris : Anissa Daoued, tunisian actress and producer poses on 11 mai 2017 on Paris. Ons Abid

France, Paris : Anissa Daoued, tunisian actress and producer poses on 11 mai 2017 on Paris. Ons Abid © ons abid pour ja

A 45 ans, cette comédienne et auteure n’imagine pas la pratique artistique sans engagement politique.

Tout en émotion et nuances, l’héroïne du long métrage Demain dès l’aube, de Lotfi Achour, est l’une des interprètes les plus en vue du moment. Depuis Tendresse du loup, de Jilani Saadi, en 2006, elle rafle les prix internationaux (notamment avec Les Frontières du ciel, de Farès Naânaâ, en 2015). Pourtant, la plus glamour des actrices tunisiennes est surtout habitée par le désir d’écrire.

Avec la nostalgie de Djerba, où elle a grandi, la Tuniso-Italienne mène sa carrière entre Tunis et Paris avec, pour ancrage, le collectif des Artistes producteurs associés (APA), qui explore des formes artistiques contemporaines. Elle brûle les planches et s’investit dans l’écriture théâtrale avec Macbeth : Leila and Ben – A Bloody History, une adaptation de Shakespeare qu’elle a cosignée avec Jawhar Basti et Lotfi Achour, ou encore Hobb Story – Sex in the (Arab) City.

Entre théâtre et cinéma, de l’écriture au jeu, pour cette intuitive, engagements artistique et politique vont de pair. En partenariat avec des ONG, elle fait des interventions sur le conflit israélo-palestinien, défend la cause des femmes, participe à la lutte contre le sida, interrogeant sans relâche la société, pour restituer sa pluralité et sa complexité.

 

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3103_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer