Politique
Les citoyens ont-ils droit à la vérité quand il s’agit de la santé de leur président ? Ou celle-ci relève-t‑elle de la vie privée ? © Wikimedia Commons

Cet article est issu du dossier

Quel est l’état de santé de nos chefs d’État ?

Voir tout le sommaire
Politique

Santé des présidents : Ismaïl Omar Guelleh, le juste poids

Certains courent, d’autres nagent, tous ou presque font des visites médicales régulières. Mais quels que soient leur âge et leur forme, les présidents africains répugnent à dévoiler leur état de santé. Jeune Afrique vous propose un check up continental de ceux qui nous gouvernent.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 29 août 2017 à 15:33

Ismaïl Omar Guelleh (Djibouti), président de la République, dans son bureau lors d’une interview accordée à Jeune Afrique le 14.03.2017. © Vincent Fournier/JA

À bientôt 70 ans, le président djiboutien surveille son poids. Une surcharge pondérale dont les conséquences se sont fait sentir ces dernières années sur les articulations de ses genoux, au point de le contraindre à s’aider d’une canne.

Traité à Paris, il a désormais retrouvé une marche normale et une alimentation équilibrée. Pour le reste : RAS.