Politique
Les citoyens ont-ils droit à la vérité quand il s’agit de la santé de leur président ? Ou celle-ci relève-t‑elle de la vie privée ?

Cet article est issu du dossier

Quel est l’état de santé de nos chefs d’État ?

Voir tout le sommaire
Politique

Santé des présidents : Béji Caïd Essebsi, cardiologue à demeure

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 30 août 2017 à 15:12

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi, le 10 mai 2017.

Certains courent, d’autres nagent, tous ou presque font des visites médicales régulières. Mais quels que soient leur âge et leur forme, les présidents africains répugnent à dévoiler leur état de santé. Jeune Afrique vous propose un check up continental de ceux qui nous gouvernent.

À 90 ans, le président tunisien Béji Caïd Essebsi (BCE) fait l’objet d’une attention toute particulière, même si rien ne filtre sur ses éventuels ennuis de santé.

Son gendre, le cardiologue Moez Belkhoja, ne le lâche pas d’une semelle. Il est suivi à Paris par le docteur Philippe Bouchard, l’un des meilleurs endocrinologues de la place.

Afin de se ménager, BCE travaille le matin et prend le temps de se reposer l’après-midi.