Dossier

Cet article est issu du dossier «Les dix barons libanais de l'économie ivoirienne»

Voir tout le sommaire
Économie

Ramzi Omaïs : l’ambassadeur

Communauté libanaise de Coted d'ivoire - photo des responsables de grands groupes libanais .

Communauté libanaise de Coted d'ivoire - photo des responsables de grands groupes libanais . © nabil zorkot

Sotici

À la tête de Sotici, leader de la fabrication de tuyaux en PVC et polyéthylène en Afrique de l’Ouest, Ramzi Omaïs est l’un des principaux ambassadeurs de la communauté libanaise à Abidjan. Impliqué au sein de leur Chambre de commerce, philanthrope à travers sa fondation, en bons termes avec la présidence, il cultive également un important réseau hexagonal, notamment chaque vendredi, à l’occasion d’un traditionnel déjeuner.

Créée par son père, Atef, et son oncle Moustapha Khalil, fondateur d’Eurofind, en 1973 et largement tournée vers l’exportation, sa société a réalisé 30 milliards de F CFA (45,7 millions d’euros) de chiffre d’affaires en 2016.

Une performance historique qui ne l’empêche pas de rester mesuré. Plutôt que de se lancer dans la construction de l’hôtel de luxe dont le groupe Bouygues avait déjà réalisé une maquette, il a préféré rénover l’établissement Tiama, légué par son père et dirigé par son frère Ahmed.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte