Diplomatie

Algérie-France : Jean-Pierre Raffarin en déplacement à Alger apaise les tensions

Jean-Pierre Raffarin, ex-Premier ministre français, lors d'un déplacement en Chine, en mai 2017. © Damir Sagolj/AP/SIPA

À peine en fonction, le président français, Emmanuel Macron, a fortement irrité le pouvoir algérien en déclarant le 19 mai à Gao, au Mali, qu’il ferait preuve d’« une exigence renforcée » à l’égard des États du Sahel et de l’Algérie.

La présence à Alger de Jean-Pierre Raffarin, l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac rallié à Macron, en tournée avec Erwan Davoux, candidat du parti Les Républicains pour la 9e circonscription des Français de l’étranger, a permis d’arrondir les angles.

Reçu par le Premier ministre sortant, Abdelmalek Sellal, Raffarin a assuré son hôte, au nom de l’Élysée, que les relations bilatérales suivraient leur cours habituel.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte