Diplomatie

Algérie-France : Jean-Pierre Raffarin en déplacement à Alger apaise les tensions

Jean-Pierre Raffarin, ex-Premier ministre français, lors d'un déplacement en Chine, en mai 2017.

Jean-Pierre Raffarin, ex-Premier ministre français, lors d'un déplacement en Chine, en mai 2017. © Damir Sagolj/AP/SIPA

À peine en fonction, le président français, Emmanuel Macron, a fortement irrité le pouvoir algérien en déclarant le 19 mai à Gao, au Mali, qu’il ferait preuve d’« une exigence renforcée » à l’égard des États du Sahel et de l’Algérie.

La présence à Alger de Jean-Pierre Raffarin, l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac rallié à Macron, en tournée avec Erwan Davoux, candidat du parti Les Républicains pour la 9e circonscription des Français de l’étranger, a permis d’arrondir les angles.

Reçu par le Premier ministre sortant, Abdelmalek Sellal, Raffarin a assuré son hôte, au nom de l’Élysée, que les relations bilatérales suivraient leur cours habituel.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte