Diplomatie

Mali : Macron à Gao ? No problem pour IBK

Emmanuel Macron et Ibrahim Boubacar Keita à la base de Gao le 19 mai 2017

Emmanuel Macron et Ibrahim Boubacar Keita à la base de Gao le 19 mai 2017 © Christophe Petit Tesson/AP/SIPA

Alors que certains, au Mali, s’étonnent qu’Ibrahim Boubacar Keïta se soit rendu le 19 mai à Gao pour y rencontrer Emmanuel Macron, et que ce ne soit pas ce dernier qui se soit déplacé à Bamako, l’entourage d’IBK estime que ces critiques n’ont pas de raison d’être.

« Gao est au Mali, donc où est le problème ? M. Macron voulait rendre visite aux forces françaises. Pourquoi serait-il venu à Bamako alors qu’elles sont toutes basées à Gao ? » glisse une source à la présidence.

Le 16 mai, les deux chefs d’État s’étaient entretenus au téléphone et étaient convenus de se retrouver trois jours plus tard à Gao. Pour les proches d’IBK, cette première rencontre était d’autant plus symbolique qu’elle a eu lieu dans la plus grande ville du Nord, qui abrite 1 600 militaires français de l’opération Barkhane. « La France joue un rôle important au Mali, et nous avons bien l’intention de poursuivre notre excellente relation bilatérale », conclut notre source.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte