Diplomatie

Mali : Macron à Gao ? No problem pour IBK

Emmanuel Macron et Ibrahim Boubacar Keita à la base de Gao le 19 mai 2017

Emmanuel Macron et Ibrahim Boubacar Keita à la base de Gao le 19 mai 2017 © Christophe Petit Tesson/AP/SIPA

Alors que certains, au Mali, s’étonnent qu’Ibrahim Boubacar Keïta se soit rendu le 19 mai à Gao pour y rencontrer Emmanuel Macron, et que ce ne soit pas ce dernier qui se soit déplacé à Bamako, l’entourage d’IBK estime que ces critiques n’ont pas de raison d’être.

« Gao est au Mali, donc où est le problème ? M. Macron voulait rendre visite aux forces françaises. Pourquoi serait-il venu à Bamako alors qu’elles sont toutes basées à Gao ? » glisse une source à la présidence.

Le 16 mai, les deux chefs d’État s’étaient entretenus au téléphone et étaient convenus de se retrouver trois jours plus tard à Gao. Pour les proches d’IBK, cette première rencontre était d’autant plus symbolique qu’elle a eu lieu dans la plus grande ville du Nord, qui abrite 1 600 militaires français de l’opération Barkhane. « La France joue un rôle important au Mali, et nous avons bien l’intention de poursuivre notre excellente relation bilatérale », conclut notre source.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte