Diplomatie

Burundi : repose en paix, Mwambutsa !

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 23 octobre 2019 à 19h49
Mwambutsa IV, l’ancien roi du Burundi, en 1962.

Mwambutsa IV, l'ancien roi du Burundi, en 1962. © Israel National Photo Collection/Wikimedia

Cinq ans après avoir été exhumé, le corps de l’avant-dernier roi du Burundi, Mwambutsa IV, devrait enfin pouvoir reposer en paix dans son caveau de Meyrin, près de Genève. Le tribunal fédéral suisse, qui a rendu son avis définitif le 28 avril, a entériné la volonté du défunt d’être enterré dans la cité helvète où il est décédé en 1977.

La dépouille de l’ancien monarque était au cœur d’une procédure judiciaire depuis son exhumation, décidée par sa fille, la princesse Rosa Paula, qui entendait le rapatrier au Burundi.

Une démarche soutenue par le président burundais, Pierre Nkurunziza. C’était compter sans une autre princesse, la nièce du souverain défunt, Esther Kamatari, qui avait gelé le rapatriement du corps en respect du testament royal.

Conseillée par deux avocats genevois, Andrea Rusca et Pascale Genton, elle vient d’obtenir gain de cause. L’inhumation pourrait avoir lieu dès le 15 mai, sur les rives du lac Léman.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte