Dossier

Cet article est issu du dossier «Emmanuel Macron et l'Afrique»

Voir tout le sommaire
Diplomatie

Connexions africaines : les stratèges d’Emmanuel Macron

Jean-Yves Le Drian, ministre français de l'Europe et des affaires étrangères.

Jean-Yves Le Drian, ministre français de l'Europe et des affaires étrangères. © Vincent Fournier/JA

En moins d’un an, le candidat d’En Marche, est parvenu à rallier de nombreuses personnalités. Parmi elles, deux experts militaires.

Jean-Yves Le Drian, 69 ans

Officiellement, le ministre de la Défense ne s’est rallié au candidat que le 23 mars. En réalité, il l’a aidé à rédiger son discours du 18 mars sur les questions stratégiques. Bonne pioche. Macron sait que sa stature est fragile et que Le Drian rassure. En cas de victoire, le premier pourrait bien demander au second de rester au gouvernement.

Cédric Lewandowski, 47 ans

Plus que directeur de cabinet, il est le binôme de Jean-Yves Le Drian, et l’homme de l’ombre qui a négocié la libération des otages au Sahel. Restera-t- il auprès du « ministre de l’Afrique » ? En cas de victoire, il pourrait être candidat à la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).

Cedric Lewandowski,  directeur de cabinet de Jean Yves Le Drian

Cedric Lewandowski, directeur de cabinet de Jean Yves Le Drian © LEWIS JOLY /JDD/SIPA/1704021212

 

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte