Sport

Football : l’Algérie s’offre Lucas Alcaraz pour 50 000 euros (par mois)

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 23 octobre 2019 à 19h47
Lucas Alcaraz est le nouveau sélectionneur de l'Algérie.

Lucas Alcaraz est le nouveau sélectionneur de l'Algérie. © Bagu Blanco/BPI/Shutter/SIPA

L’Espagnol Lucas Alcaraz, le nouveau sélectionneur de l’Algérie, touchera un salaire brut mensuel de 50 000 euros.

C’est certes moins que les émoluments de Vahid Halilhodzic (de 2011 à 2014) et Christian Gourcuff (de 2014 à 2016), payés 65 000 euros par mois, mais bien plus que ce que touchait son prédécesseur belge Georges Leekens (novembre 2016-janvier 2017), payé 35 000 euros par mois. La nomination de l’ancien entraîneur de Grenade, dont le palmarès est vierge et qui est considéré comme un second couteau en Espagne, a surpris en Algérie.

Selon des sources concordantes, il n’était pas le premier choix de Kheireddine Zetchi, le nouveau président de la Fédération algérienne de football (FAF), qui voulait absolument un Espagnol. « Il avait notamment contacté Aitor Karanka et Joaquin Caparros [ex-entraîneurs du Middlesbrough Football Club pour le premier et du Club Atlético Osasuna pour le second]. Mais tous deux étaient beaucoup trop chers », explique l’une d’elles.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte