Arts

Congo-Brazza : jamais en pagne d’idées !

Le collectionneur Bernard Collet. © Vincent Fournier pour J.A

Après Paris, Berlin et Amsterdam, l’exposition « Pagne de campagne, une histoire africaine » s’invite en… Afrique. Plus précisément dans les salons du Pefaco Hotel Maya Maya de Brazzaville, au Congo (19-28 mai).

On doit à la Congolaise Jacynthe Mackosso, créatrice de la marque de prêt-à-porter Nandjicka, cette déclinaison africaine de l’expo. Au menu : le meilleur des quelque 500 pièces de wax de la collection Bernard Collet.

Ce photographe français s’est spécialisé depuis plus de vingt ans dans les pièces de tissu imprimé à l’effigie des personnalités politiques ou religieuses du continent, dont la production a explosé avec l’apparition des élections pluralistes.

Un outil de sensibilisation et de promotion auprès des populations et une stratégie de marketing – voire de starification – politique unique. Brazzaville sera le point de départ d’une tournée africaine de l’exposition.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte