Diplomatie

Vatican : le pape François à Djouba… mais pas à Kinshasa

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Le Pape François discute avec le président Joseph Kabila durant une audience privée au Vatican, le 26 septembre 2016.

Le Pape François discute avec le président Joseph Kabila durant une audience privée au Vatican, le 26 septembre 2016. © Andrew Medichini/AP/SIPA

Alors que, le 7 mars, l’épiscopat catholique de la RD Congo, en première ligne dans la crise politique, dénonçait les « manœuvres visant à retarder la mise en application de l’accord du 31 décembre », le pape François a laissé entendre que le voyage qu’il envisageait de faire en 2017 dans ce pays, ainsi qu’au Congo-Brazzaville, n’était plus d’actualité.

Dans une interview au journal allemand Die Zeit, parue le 9 mars, le souverain pontife en exprime le regret : « Il était prévu d’aller dans les deux Congos, mais, avec Kabila, ça ne va pas, je ne crois pas qu’on puisse y aller », a-t-il confié. Une décision certainement mûrie avec le cardinal Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa et membre du « C9 », le conseil spécial des cardinaux du pape.

En revanche, François a confirmé son intention de se rendre au Soudan du Sud dès cette année en compagnie de Justin Welby, l’archevêque anglican de Cantorbéry, ce pays déchiré par la guerre comptant environ 3 millions de catholiques et 2 millions d’anglicans.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte